Emploi informatique : un monde très vaste.

Dans le monde des technologies de l’information, il existe une myriade de professions et de spécialisations avec des niveaux variables de complexité et de demande, ainsi qu’un chevauchement important de compétences polyvalentes. IT Chapter a compilé ici un bref guide des métiers de l’informatique pour aider les personnes qui envisagent un cheminement de carrière dans l’informatique à s’informer sur certaines des particularités des diverses spécialités qui existent dans le domaine numérique.

Notre objectif dans ce billet est d’aider le lecteur à trouver un ou des métiers qui recrutent qui pourraient lui convenir dans le secteur informatique, que ce soit dans le domaine des tests, du développement, de la science des données (big data) ou autre.

Soyez assuré que, quelle que soit la voie choisie parmi ces nouveaux métiers, les perspectives et offres d’emploi sont nombreuses, lucratives et offrent de nombreuses possibilités de croissance, qu’elles soient verticales ou horizontales. Le secteur informatique étant l’économie qui connaît la croissance la plus rapide, vous ne pouvez tout simplement pas vous tromper en choisissant l’un des parcours professionnels présentés ci-dessous.  

Testeur 

Le testeur a pour mission d’évaluer un programme pour son  « exactitude ». Les testeurs déterminent si les fonctions d’un programme s’exécutent correctement et confirment, le cas échéant, l’existence de bogues. Les testeurs vérifient le fonctionnement du code dans divers cas d’utilisation, en recherchant spécifiquement les erreurs et les vulnérabilités. 

En plus des compétences techniques, le testeur doit généralement avoir des compétences non techniques, car il doit être capable de communiquer efficacement ses commentaires au développeur web et de rédiger des rapports qui aideront celui-ci à reproduire et à corriger les problèmes identifiés du logiciel ou programme.  

Salaire annuel de base moyen : 62 092 $ (glassdoor.com

Perspectives de carrière 

Les testeurs qui développent leurs compétences et leur expérience peuvent éventuellement devenir des ingénieurs assurance-qualité au sein de l’entreprise ou s’orienter vers des voies adjacentes comme le développement et la gestion de projet web.

Développeur d’applications mobiles 

Parmi les métiers de l’informatique, il en est un très populaire dont nous voulions vous parler. Il s’agit métier de développeur. Un développeur d’applications mobiles crée des programmes/applications pour les appareils mobiles : téléphones, tablettes, montres, etc. Sa tâche principale est de réaliser des applications fonctionnelles, pratiques et faciles à utiliser. 

Aujourd’hui, ces développeurs sont, sans surprise, parmi les nouveaux professionnels les plus demandés. Les applications mobiles depuis quelques années se sont répandues : des magasins aux banques en passant aux universités et aux organisations gouvernementales.

Salaire annuel de base moyen : 97 217 $ (glassdoor.com

Perspectives de carrière 

Il y a beaucoup d’espace pour une croissance verticale menant à des postes tels que chef d’équipe de même que des possibilités de s’orienter vers d’autres domaines de la programmation et des systèmes d’information.

formations informatiques base de données intelligence artificielle

Développeur informatique front-end 

Ces développeurs se concentrent sur la partie visible d’un site Web avec lequel les clients interagissent. Ils sont chargés de veiller au bon fonctionnement des menus, boutons, formulaires et autres éléments de l’interface graphique.  

Ce poste de développeur web est à la fois technique et créatif : Il est indispensable de posséder les connaissances requises pour accomplir cette tâche, mais le fait d’être familiarisé avec un large éventail d’outils permet au développeur d’ajouter son propre style à l’interface qu’il conçoit.  

Salaire annuel de base moyen : 120 000 $ (angel.co

Perspectives de carrière 

Le cheminement de carrière du développeur web front-end peut facilement lui permettre d’évoluer vers un poste de chef d’une équipe de développement au sein de l’entreprise ou, après avoir acquis une base d’expérience polyvalente, devenir un développeur polyvalent. 

Développeur informatique back-end 

Contrairement au développeur web front-end, le développeur back-end s’occupe de la face cachée d’un logiciel, celle que l’utilisateur ordinaire ne voit pas. Il travaille sur la partie serveur du site ou de l’application et effectue un travail approfondi sur les communications avec les bases de données (mais pas sur leur architecture ou leur conception).

Le back-end est l’endroit où s’exécutent les « menus détails » comme par exemple, s’assurer qu’une commande en ligne sur le site d’un magasin est enregistrée, transférée à l’entrepôt et suivie par le biais du compte personnel de l’utilisateur sur le site Web de l’entreprise. Son rôle est essentiel et nécessaire chaque fois que l’on travaille avec des applications ou des sites Web.

Pour être embauché au niveau junior, il faut comprendre les bases de données et connaître au moins un des langages de programmation tel que PHP, Python ou C#. 

Salaire annuel de base moyen : 125 924 $ (glassdoor. com

Perspectives de carrière 

Le développeur back-end travaille en étroite collaboration avec le développeur front-end au sein d’une entreprise dans des domaines d’activité ou des fonctions connexes. Leurs cheminements de carrière sont également similaires en ce sens qu’ils peuvent évoluer verticalement pour devenir spécialistes de haut niveau dans le domaine ou, alternativement, évoluer vers un métier de développeur polyvalent qui travaille à la fois sur le front-end et le back-end.

Un ensemble de connaissances et d’expérience solide concernant la structure interne des applications Web peut également faciliter leur transition vers les métiers DevOps ou en cybersécurité de l’information. Voir nos formations en cybersécurité sur notre catalogue.

Développeur full stack

Il s’agit d’un développeur « touche-à-tout » qui peut travailler tout aussi bien avec les utilisateurs qu’avec les fonctions serveur d’un site Web ou d’une application (c’est-à-dire à la fois le front-end et le back-end).

Cet expert sait aussi bien construire des structures qui ne s’écroulent pas que combiner la beauté et la fonctionnalité pour finalement « épater » les clients et les utilisateurs avec le produit final.  

Généralement, ces programmeurs sont plus demandés que ceux qui se spécialisent uniquement dans le développement front-end ou back-end, car ils sont capables de faire les deux systèmes. Être un développeur full stack est donc naturellement plus difficile.  

Salaire annuel de base moyen : 97 874 $ (salary. com

Perspectives de carrière 

Un développeur polyvalent expérimenté a naturellement plusieurs possibilités lorsqu’il s’agit de changer de trajectoire professionnelle car il aura une connaissance approfondie du front-end et du back-end. Il ne lui est pas difficile d’apprendre de nouvelles technologies, de gérer des équipes de développement au sein de l’entreprise, de devenir architecte de logiciel, devenir consultant ou même de lancer sa propre startup et de faire quelque chose de totalement nouveau. 

Spécialiste en développement et exploitation (« ingénieur » DevOps) 

Le spécialiste en développement et exploitation a pour mission d’aider le développeur informatique à interagir efficacement avec les autres spécialistes de l’informatique. Par exemple, les programmeurs et les testeurs sont responsables du développement tandis que les administrateurs sont responsables de l’exploitation.

Lorsqu’un spécialiste est impliqué non seulement dans le développement direct, mais aussi dans le processus de déploiement et l’exploitation du système, cela fait de lui un spécialiste en développement et exploitation (« ingénieur DevOps »). 

Pour évoluer dans cette profession, il faut connaître l’architecture du code, les réseaux, les technologies infonuagiques, les systèmes de journalisation et d’orchestration et, évidemment, avoir de solides compétences analytiques acquises par l’expérience. 

Salaire annuel de base moyen : 89 817 $ (glassdoor.com

Perspectives de carrière 

À partir de ce poste, il est possible d’évoluer vers des voies adjacentes dans le développement, bien que la plupart des spécialistes en développement et exploitation aient tendance à poursuivre une croissance verticale prévisible, le rôle final typique étant celui de chef du développement et de l’exploitation ou de directeur technique.  

projet web langages de programmation sécurité informatique big data base de données

Spécialiste des données 

Il s’agit d’un spécialiste qui recueille les données de diverses sources, les nettoie, puis les transmet dans un format pratique/utilisable afin que les analystes puissent prendre des décisions commerciales éclairées. Il est principalement responsable de l’entretien de l’architecture des données, le fameux big data : c’est-à-dire qu’il gère d’énormes bases de données, des référentiels et des systèmes de traitement de l’information. 

Salaire annuel de base moyen : 116 781 $ (indeed.com

Perspectives de carrière 

Les grandes entreprises sont particulièrement intéressées par les mégadonnées (« le big data »). Un spécialiste des données expérimenté peut donc s’attendre à trouver des opportunités de carrière dans les grandes entreprises où le big data est le plus présent. Les postes supérieurs sont facilement accessibles pour ceux qui sont prêts à gravir les échelons dans ce secteur de l’informatique. 

Analyste de données 

L’analyste de données comprend les données, doit faire des recherches des modèles, prépare des visualisations et rédige des rapports basés sur celles-ci. Par rapport au spécialiste des données, ce poste implique un peu plus de créativité car les analystes de données utilisent des outils pour trouver des solutions aux problèmes ainsi que pour suggérer de nouvelles idées pour comprendre des ensembles de données disparates et, à première vue, sans rapport entre eux.  

Il est important pour un analyste de données de connaître les mathématiques et surtout les statistiques. Il doit également être capable de travailler avec des plateformes de visualisation et d’analyse telles que Tableau.

Les compétences en communication sont indispensables, car les résultats des analyses doivent être présentés aux patrons/clients de manière compréhensible, afin qu’ils puissent prendre des décisions éclairées. 

référencement cybersécurité gérer marketing ingénieur développeur informatique

Salaire annuel de base moyen : 65 074 $ (indeed.com

Perspectives de carrière 

Les analystes de données se caractérisent par une courbe de croissance professionnelle allant de junior à intermédiaire à expert. Devenir un spécialiste des données est un cheminement commun et pertinent pour l’analyste et, avec de l’expérience, il peut évoluer verticalement ou horizontalement en tant que consultant à mesure qu’il maîtrise des professions connexes et acquiert de nouvelles perspectives dans le domaine numérique.  

Expert en science des données 

L’expert en science des données a pour mission de résoudre des problèmes commerciaux spécifiques en utilisant les données. Il effectue une analyse approfondie des données, construit des modèles pour tester des hypothèses et communique ses conclusions aux décideurs. Ce faisant, il contribue à faire de véritables percées dans le monde des affaires et de la science grâce à son regard pointu sur les détails d’un problème ou d’une opportunité en identifiant des tendances là où d’autres ne voient que du « bruit » dans les données.  

Les experts en sciences des données travaillent essentiellement sur des bases de données et utilisent Python pour faire leur travail.

Le principal prérequis est d’avoir une solide connaissance des mathématiques et des statistiques, ainsi qu’un esprit analytique. Une compréhension du domaine de recherche peut être un énorme bonus, car elle leur permet d’identifier plus rapidement les tendances. 

Salaire annuel de base moyen : 74 442 $ (indeed.com

Perspectives de carrière 

Un expert en science des données développe son bagage de connaissances par l’expérience et pourrait éventuellement devenir un directeur de la stratégie numérique, généralement en collaboration étroite avec le département marketing.

Mais la croissance horizontale de cette profession ouvre également de grandes perspectives.

En raison du développement rapide de l’industrie dans cette profession, il n’y a pas de limite au potentiel de croissance d’un expert en data.  

Spécialiste de l’apprentissage automatique (« machine learning ») 

Le spécialiste de l’apprentissage automatique met en pratique les modèles formulés par l’expert en science des données. Il crée des modèles de programmes construits à partir d’ensembles d’informations donnés afin de pouvoir analyser les données de manière indépendante et tirer des conclusions et des prévisions pour des décisions futures. Il est difficile de devenir un spécialiste de l’apprentissage automatique en partant de zéro ; il faut au moins une bonne base mathématique ainsi qu’une expérience du développement pour exercer ce métier.

Salaire annuel de base moyen : 91 299 $ (glassdoor.com

Perspectives de carrière 

Comme c’est le cas pour les autres développeurs, les spécialistes de l’apprentissage automatique peuvent potentiellement, avec de l’expérience, aspirer à des postes de chargé d’équipe. Et avec suffisamment d’expérience, ils peuvent facilement devenir chef de service, directeur de division, ou éventuellement directeur de la stratégie numérique. 

En conclusion sur les métiers de l’informatique

Le monde du numérique se développe à un rythme exponentiel. Les perspectives de carrière dans ces métiers de l’informatique et les possibilités de croissance pour les années á venir suivent le mouvement.. De nouveaux métiers dans le secteur de l’informatique apparaissent chaque année car la technique évolue sans cesse dans ce domaine en perpétuelle innovation .

Pensez à visiter notre catalogue de formations, nous sommes spécialistes de formation en ligne dans le secteur informatique et recrutons des professionnels formés á ces métiers de l’informatique pour intervenir ensuite en entreprise.

Pour devenir consultant informatique pour IT Chapter, envoyez-nous un courrier électronique en bas de notre page d’accueil.

secteur de l'informatique intelligence artificielle programmes informatiques recrutent référencement

Date d’acquisition des données pour données salariales pour ces métiers de l’informatique : 3 février 2022 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.